J’ai reçu mon 5D Mark III

J’ai reçu mon 5D Mark III

canon-eos-5d-mark-iii

J’aurais quand même tenu quelques mois avant de commander le Canon 5D Mark III, un record ! En tant qu’amateur, certes passionné, je n’aurais jamais pensé mettre autant d’argent dans un boitier mais chez moi la passion l’emporte assez souvent sur la raison DAMNED! Bon je n’ai pas encore reçu le grip-batterie mais ça ne saurait tarder. Quoiqu’il en soit je suis super satisfait de mon achat, son prix se fait vite oublier tant ce boitier est fantastique sur de nombreux points ! A vrai dire j’ai jeté mon dévolu sur ce modèle essentiellement pour son capteur 24×36 (dit « full frame ») et son excellente gestion du bruit dans les hautes sensibilités.

On lit trop souvent, à tort à mon avis, que le coefficient multiplicateur de focale appliqué au capteur APS-C est la principale différence avec son homologue « full frame ». Il s’agit effectivement d’une différence majeure bien qu’elle ne soit pas la seule à mon avis. Cependant je n’ai pas de chiffres à proposer mais je trouve qu’un boitier équipé d’un capteur 24×36 offre notamment des photos avec une plage dynamique plus importante/étendue. Accordant pas mal d’importance dans la dynamique du capteur (un domaine dans lequel Nikon a encore un peu d’avance), cet argument a beaucoup compté dans mon choix.

Néanmoins je reconnais avoir regardé le Canon EOS 6D récemment annoncé (disponible en décembre), il avait certes un prix plus doux (1000/1500€ de moins) mais j’ai trouvé certains choix techniques assez discutables (marketing quand tu nous tiens). Le fait qu’il soit équipé d’origine du GPS (grip facturé 850€) avait retenu mon attention mais l’autofocus d’un autre âge (a priori bien inférieur à celui du 7D) a joué en sa défaveur. Sans même parler du viseur 97%, de l’obturation max à 1/4000s, la synchro flash à 1/180s et l’absence de prise de synchro flash.

Voilà un peu, certes succinctement, ce qui m’a poussé à acheter un 5DIII. Sur le principe, je trouve juste regrettable cette politique marketing qui fait que sur certains aspects des modèles moins chers se retrouvent mieux équipés que les modèles supérieurs. Comment expliquer que le 6D puisse faire une MAP à -3IL sur le collimateur central contre -2IL sur le 5DIII ? Les plus intégristes diront que le GPS et le wifi sont des gadgets mais ce n’est pas le cas.

Décidément la photographie me fait trop souvent penser à une vieille institution croulante, régie par des règles d’un autre âge et gangrénée par une lourde bureaucratie poussiéreuse. Si le cœur m’en dit, cela fera l’objet d’un prochain billet. Je vous montre quelques photos rapidement, le temps de prendre en main la bestiole !

Quelques tests par des gens qui ont le temps de les faire…
- focus-numerique.com,
- blog.kelvin-pro.com,
- dpreview.com,
- blog.darth.ch,
- the-digital-picture.com,
- justinyvette.over-blog.com,
- photographyblog.com,
- lovinpix.com,
- dxomark.com,
- technobuffalo.com.

Top