Accueil

Photographier avec son iPhone

Ces derniers temps j’ai rencontré quelques problèmes avec mon « vrai » matos photo, j’avais très brièvement évoqué les déboires avec mon 7D et maintenant c’est le 70-200mm f/2.8L IS qui fait des siennes. Le caillou est donc au SAV pour un remplacement (juste hors de prix) de l’USM, de l’AF et tout ça… J’ai donc profité de cette occasion, pas très réjouissante au demeurant, pour essayer de substituer tant bien que mal mon iPhone au 7D durant quelques semaines qui se sont très lentement transformées en quelques mois. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, cette expérience m’a beaucoup plu et me plaît d’ailleurs encore beaucoup puisque je n’ai toujours pas récupéré mon objo… la légendaire réactivité des services après-vente n’étant bien sûr pas anodine à tout cela. Si le capteur de l’iPhone est vraiment pas mal, c’est surtout grâce à des applications qui permettent de faire des choses fantastiques de manière simple et rapide, que l’expérience a été concluante. Il ne s’agit pas de remplacer un reflex par un smartphone, ce qui n’aurait d’ailleurs aucun sens, mais surtout de mettre en avant une manière ludique de faire des photos différentes. Sachez que toutes les photos qui illustrent ce billet proviennent de mon iPhone 4.

En plus de ma récente (et actuelle) expérience, ce sont trois choses qui m’ont interpellé et donc motivé à la rédaction de ce modeste billet. La première fut l’arrivée de l’iPhone en tête des appareils photos les plus utilisés sur Flickr et c’est toujours le cas au moment où je rédige. Ensuite la lecture de l’article Deux leçons de l’iPhone pour la photo m’a donné pas mal matière à réfléchir sur le sujet. Et enfin le nombre de photographes (même professionnels) qui commençaient à porter un réel intérêt, que je pensais au départ fort démesuré, à ce smartphone. Je me permets de synthétiser tout ça en faisant ressortir le fait qu’avant de prendre la photo du siècle, il faut d’abord prendre la photo tout court, c’est-à-dire toujours avoir son appareil… et sur ce point un smartphone bât n’importe quel reflex à plate couture.

Voyons d’abord quelques applications qui peuvent rendre service au photographe en faisant de l’iPhone un outil assez complémentaire au reflex :

DSLR Remote pour piloter à distance votre appareil photo depuis un iPad ou un iPhone (test en français).
Strobox pour mémoriser votre éclairage. Placer modèle, sources lumineuses, réflecteurs, etc…
Sun Seeker traque le soleil (gps, boussole, etc) pour faciliter les photos en lumière naturelle.
Pocket Light Meter fait office de posemètre : mesure l’expo en fonction de la vitesse, l’ouverture et la sensibilité.
Capture Pilot permet de piloter son reflex mais également le très brillant logiciel Capture One.
Canon Lenses, Nikon Lenses et Tokina Lenses sont des guides qui présentent les objectifs des fabricants.
Trails est un traqueur GPS qui vous permet d’enregistrer et d’exporter vos déplacements (explications).
Bulb Exposure Calculator rendra service aux possesseurs d’argentique puisqu’elle aide à calculer l’exposition.
Photocalc fournit les mesures de PDC comme la distance hyperfocale, le cercle de confusion et les limites de distance. Le tout est calculé à l’aide de la longueur focale, de l’ouverture et de la distance du sujet de votre caméra. L’application vous apprend même à raisonner en terme de Règle de f/16 ou encore du Zone system.
Handi propose une version électronique du guide d’utilisateur de plusieurs appareils Canon. Un guide = une app.
Simple DoF Calculator permet de calculer la PDC à partir de la longueur focale, l’ouverture et la distance du sujet.

Maintenant entrons dans le vif du sujet en passant aux applications que j’utilise lorsque je n’ai que mon iPhone sous la main, ou plutôt dans la poche. Un usage que j’apprécie beaucoup pour une raison fort simple ; c’est que la majeure partie des photos « souvenirs », celles que j’aime vraiment et sur lesquelles il m’arrive de revenir, sont issues de mon iPhone. Certes il s’agit de photos prises à l’arrache, sans préliminaire, d’une qualité moyenne, néanmoins des situations vécues, des tranches de (ma) vie, parfois dans des lieux improbables, souvent à des heures impromptues mais toujours des moments géniaux… ou des plans foireux.

Prise de vue : Camera Genius ou Camera+

Ces deux applications sont assez similaires et disposent sensiblement des mêmes fonctions. Elles sont complètes au niveau de la prise de vue (guides, retardateur, rafale, stabilisateur), disposent d’un petit éditeur pour faire des corrections basiques (effets, ajustements, recadrage, rotation, bordure) et on apprécie le fait de pouvoir faire la mise au point et la mesure d’exposition à des endroits différents (ce qui devrait être le cas nativement sous iOS5).

Stockage : Photo+Folder (Secret+Organize+Transfer)

Cette application permet de classer ses photos plus sérieusement que « en vrac dans la pellicule ». La page d’accueil affiche des dossiers qu’il est possible de renommer, protéger (mot de passe), changer de couleur et réorganiser. Il suffit d’appuyer sur l’icône d’importation pour rapatrier des images depuis la pellicule (les photos déjà importées reçoivent le pictogramme « Saved ». Il est bien sûr possible de déplacer les images, les renommer, les assigner à un contact ou les partager (mail, réseaux sociaux). A noter que l’application dispose d’une fonction de transfert plutôt bien pensée : soit de l’iDevice vers l’ordinateur (en Wi-Fi) ou vers iTunes (en filaire), soit de iDevice à iDevice en Wi-Fi ou Bluetooth.

Retouche : Photoforge2 et quelques autres

En matière d’édition et de retouche, PhotoForge2 est selon moi la meilleure application actuellement disponible sur l’App Store. Autant les plus difficiles trouveront que des effets supplémentaires seraient les bienvenus, ceux là en retrouveront près de 200 dans FX Photo Studio, autant PF2 reste incontournable de part ses réglages, transformations, effets, calques, historiques, etc… Ce test complet vous donnera un avant-goût de tout le potentiel de cette application disponible à 1.59€ seulement ! Profitez-en également pour jeter un coup d’œil à l’excellent SnapSeed développé par Nik Software !

Les logiciels de retouches foisonnent sur le store d’Apple, il est donc bien difficile de s’y retrouver et de rester objectif. Cependant je me sens un peu obligé d’évoquer TouchRetouch qui dispose d’un outil de sélection-suppression et de clonage assez surprenant. Je vous invite à essayer la version gratuite avant de vous lancer dans cette colossale dépense de 79 centimes ^^

Communauté : Instagram

Une petite rubrique « communautaire » spécialement pour Instragram parce qu’elle le vaut bien. Je trouve vraiment génial ce principe de pouvoir partager des photos à l’arrache avec ses amis instragramiens ; c’est vraiment trop coule ! Peu de fonctionnalités , le format carré obligatoire, un nombre de filtres limité et une géolocalisation assez spéciale mais le principe est là et j’aime bien. Personnellement je balance sur Instagram ces clichés qui me plaisent mais qui sont sans intérêt et qui finiraient donc par passer à la poubelle.

Autres applications…

Un certain nombre d’applications se destinent à des usages un peu plus particuliers de la photographie, c’est notamment le cas des photos panoramiques. Dans ce domaine je n’ai pas testé beaucoup d’applications mais je trouve que Photosynth, 360 Panorama et DerManDar sont satisfaisants. Quant au HDR, si vous cherchez des fonctionnalités plus poussées que celles proposées nativement dans l’iPhone, Pro HDR répondra probablement à vos besoins.

Voilà, si vous connaissez d’autres applications… je suis preneur !

Article rédigé le Lundi 15 août 2011.


Un commentaire
Laisser un (gentil) commentaire

Et si j’avais d’autres projets dans la vie que de financer les retraites ?

Blog propulsé par WordPress et développé à l'arrache par moi-même.